nouveau Site mis en ligne

Mar 7 Fév - 21:29 par GC-I/4_skua

je viens de mettre en ligne un nouveau site.

celui ci est plus léger et de lecture plus simple.
la page d'accueil principale et certain fond actuel ne sont que provisoire.

l'ancien site est gardé en archive.
les téléchargements et le module école de chasse seront développé sur ce forum.

Skua

Commentaires: 0

Derniers sujets
» Un coucou entre deux déménagements
par kerlir Mar 9 Sep - 1:32

» 22 juilllet
par UF_Hally Mer 16 Juil - 11:36

» Debriefing Top Gun Saison 4 Mission 1
par CAT Jeu 3 Juil - 16:24

» 2 ème Mission Top Gun Saison 4
par Crapo Mar 1 Juil - 20:53

» Une vieille connaissance (suite)
par GC-I/4_skua Jeu 26 Juin - 21:59

» Une vieille connaissance !(Top Gun Saison 4)
par kerlir Lun 23 Juin - 20:26

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 31 le Sam 24 Aoû - 1:31
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique"

Message  JV69_Manfred le Mar 24 Sep - 19:25

Bonjour,

Si je peux m'autoriser une légère publicité sur votre forum. En espérant que cela ne pose aucun problème, sinon je supprimerais ce post.

http://aviationaoi.wordpress.com/

Depuis deux ans, j'effectue pendant mon temps libre, quelques recherches sur les opérations aériennes menées par les Britanniques et les Sud-Africains contre les Italiens en Afrique Orientale Italienne (l'Empire italien d'Afrique de l'Est formé par l'Éthiopie, la Somalie italienne et Érythrée) entre juins 1940 et novembre 1941 lorsque les dernières troupes italiennes, sous les ordres du Général Nasi (24 000 hommes) capitulent dans la dernière forteresse de Gondar. Quoique quelques éléments italiens continueront des opérations de guérilla jusqu'en 1943, mais ces dernières ne feront guère appel à l'aviation.

Cette campagne aérienne (et terrestre, mais ce dernier aspect ne m'intéresse pas ici) est, cependant, tombée dans l'oubli. Probablement pour des raisons diverses : un front qui semble secondaire, peu sexy du fait des avions employés (quelques biplans, des bombardiers obsolètes et de très rares appareils modernes dont le Hurricane Mk I bipale et le Fairey Battle représentent le nec plus ultra), les protagonistes...., etc.

Pourtant, les combats en Afrique de l'Est auront leurs importances sur la guerre :
— il s'agit d'une des premières victoires alliées aboutissant à la capitulation totale de troupes de l'Axe, ainsi que l'occupation d'un de ses territoires ;
— la neutralisation de l'AOI permet, en outre, de sécurité l'accès au canal de Suez, ainsi que la route aérienne depuis Takoradi permettant, notamment, le transfert de nombreux appareils vers l'Égypte (5 000 avions en octobre 1943) ;
— le développement progressif de la SAAF qui jouera un rôle important dans les futures opérations aériennes en Afrique du Nord ;
— éloigner une menace, depuis le Sud, contre l'Égypte.

Pourtant, cette campagne d'AOI n'a provoqué que bien peu de littérature, si on exclut le "Dust Cloud in the Middle East" de Shores et Ricci dont une partie est consacrée, mais aujourd'hui partiellement obsolète ou le plus récent Air War East Africa de Sutherland et Canwell, qui consiste plus précisément en une mise à jour de Shores / Ricci, sans véritablement s'en éloigner et en reprenant plusieurs éléments erronés.
Il existe, certes, quelques autres ouvrages, mais touchant à chaque fois des éléments très précis (par exemple celui que la chasse sud-africaine de Schoeman).

En français, c'est le désert presque complet sauf 1 ou 2 articles et le dossier d'une revue où l'auteur avait pioché ses informations sur un site internet d'histoire fictive donnant un résultat très particulier.

Toute recherche sur le sujet est, de surcroît, difficile suite aux manques d'archives :
— l'ensemble des documents italiens ont été brûlé à la fin de la campagne, sur l'un des derniers aérodromes encore tenus par la Regia Aeronautica, résultat, il ne reste plus que le Bulletin officiel du Commando Supremo de Rome et quelques documents indirects (lettres de pilotes, par exemple) ;
— les documents côté alliés (britannique et sud-africains) sont souvent incomplets, rédigés avec difficultés suite aux manques de moyens ou reconstitués après les événements ;
— ainsi, il est souvent délicat de relever des faits exacts et nécessaires de rester, parfois, dans le domaine d'hypothèses.


Toujours est-il, que j'ai procédé depuis 1 an à la rédaction d'un fichier PDF consacré au sujet, que certains d'entre vous ont peut-être déjà rencontré sur certains forums (par exemple, C6). Celui-ci, en l'état actuel, regroupe outre l'introduction et diverses annexes, le détail des opérations aériennes en juin et juillet 1940. Le mois d'août est en cours de finalisation.
Néanmoins, ce format n'était guère facile pour permettre un partage des informations.

Suite à certains conseils, j'ai décidé la mise en ligne d'un petit site internet dédié à ces recherches : http://aviationaoi.wordpress.com/

Attention, le site est en travaux avec la nécessité de transférer progressivement les 80 pages du document original, une fois cette première étape terminée, quelques nouveautés viendront.

En outre, une petite surprise (sous un format plus sérieux) est en préparation pour la fin de l'année (j'espère).

En espérant que ce (trop long) message recueil votre attention et votre intérêt vis-à-vis de cette campagne oubliée. L'ensemble n'ayant qu'un seul objectif : rendre hommage aux pilotes britanniques, italiens, rhodésiens et sud-africains qui combattirent dans des conditions difficiles en manquant de tout, souffrirent et pour certain disparurent au cours des 18 mois de cette campagne tombée dans l’oubli.
Tous commentaires, avis, corrections, compléments ou autres seront évidemment les bienvenus.


Pour vous allécher, quelques photos

En juin 1940, un affrontement éclate dans la lointaine Corne de l'Afrique opposant les forces du Commonweath et les Italiens autour de leur Empire (Ethiopie, Érythrée, Somalie italienne).

Face à cette situation, la RAF ne peut opposer que quelques Squadrons à l'armement obsolète au Soudan et à Aden.

Les 14, 47 et 223 Squadrons RAF, au Soudan, ne disposent que de quelques bombardiers Vickers Wellesley


(c) 14 Squadron RAF Association


(c) Crown Copyright: IWM

La situation est légèrement meilleur à Aden avec la présence du 8 Squadron RAF, rejoint rapidement par les 39 et 11 Squadron RAF provenant des Indes (quoique le dernier n'est constitué que d'un Flight) équipé du ..... moderne Bristol Blenheim Mk I


(c) 8 Squadron Association
Blenheim Mk I (L6653 HV-Y), gravement endommagé, par la DCA, lors d'un raid de 9 appareils sur Assab. Plt Off R.C. Young ; Sgt Jones ; LAC Cumner-Price

A noter que le 8 Squadron RAF possède aussi quelques Vickers Vincent.


(c) 8 Squadron Association
K4712 HV-L


La chasse est, par contre, très réduite avec uniquement le 94 Squadron RAF basé à Aden avec ses Gloster Gladiator


(c) Håkan Gustavsson
Gladiator N2280, endommagé à l'atterrissage par le Flg Off Gordon S.K. Haywood

Quoique quelques renforts arrivent avec le 203 Squadron RAF et ses Bristol Blenheim Mk IVF, version chasse.


(c) Crown Copyright: IWM

et surtout l'arrivée au Soudan du K Flight (112 Squadron RAF), équipé aussi de Gloster Gladiator

(c) Håkan Gustavsson



La situation au Kenya est plus complexe puisque les britanniques ne disposent d'aucuns moyens aériens réels. Heureusement, ils peuvent compter rapidement sur l'Empire puisque le Southern Rhodesia transfère progressivement dès l'été 1939, l'ensemble de sa force aérienne composé du 1 Squadron, rapidement modifié en 237 (Rhodesia) Squadron RAF avec un mélange de biplan dépassé : Hawker Hart, Hardy et Audax.


Flt Sgt Jack G. Hall au poste de mitrailleur sur un Hawker Hardy


Après de difficiles négociations la SAAF acceptent aussi d'entrer en guerre sous certaines conditions (théâtre africain) et commence en juin à envoyer ses moyens aériens au Kenya. Malheureusement son armement (lié aux restrictions financières des années 1920 et 1930) est aussi fortement dépassé.

Toujours est-il que les Sud-africains sont en mesure de constitué un groupe de bombardement, le 12 Squadron SAAF constitué de Ju 86 militarisé de la South African Airways









(c) SAAF Museum, Swartkop


Cependant, la dotation de la SAAF est principalement constitué d'un biplan : le Hartbeest (140 appareils sur environs 200), une modification locale du Hawker Hart destiné à fournir un avion à tout faire, mais qui en 1940 ne guère être employé que pour la coopération terrestre. C'est le rôle du 11 Squadron SAAF, remplacé dès fin juin par le 40 Squadron SAAF.










Tandis qu'au pays, les jeunes pilotes attendent leur envoi au nord. Il faut construire toute une force aérienne à partir de rien.

(c) SAAF Museum, Swartkop

Enfin, l'Afrique du Sud est en situation de pouvoir envoyé ses Squadrons de chasse. Constitué à l'origine du 1 Squadron SAAF (le prima, crée en 1922), celui-ci mute rapidement afin de constitué les 2 et 3 Squadrons SAAF. Cependant, l'équipement des débuts est quelque peu légers avec seulement 6 Hawker Fury et 3 Hawker Hurricane Mk I (verson bipale). Quoique progressivement, ils pourront récupérer quelques vieux Gloster Gladiator déclassé par les britanniques en Egypte et quelques Hurricane. Quant aux Mohawk, il faudra attendre plusieurs aller-retours entre le Kenya et l'Afrique du Sud pour voir régler leurs problèmes moteurs au moment où la campagne est terminé.





















(c) SAAF Museum, Swartkop

JV69_Manfred

Messages : 19
Date d'inscription : 08/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combats Aérien sur la "Corne de l'Afrique"

Message  GC-I/4_skua le Sam 28 Sep - 19:37

Bonsoir Manfred

il n'y a pas de problème Wink
de mon côté je vais être absent pour environ 70 jours.
donc je vais hélas manquer une bonne partie de ta campagne.
avatar
GC-I/4_skua
Cdt
Cdt

Messages : 1571
Date d'inscription : 01/12/2007
Age : 52
Localisation : Epernay (51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum